Un rêve se réalise…

… et soudain, on se rend compte du chemin qu’on a parcouru (avec un peu d’aide, oui).

Au départ c’était la BD…

Si tu me suis depuis mes débuts sur les réseaux sociaux (et ça fait presque dix ans, d’ailleurs ! C’est fou !), tu sais qu’à la base, moi, ce que je veux faire, c’est de la BD. Pas par passion du média en tant que tel, j’en lis très peu je l’avoue, mais plutôt parce que cela me permet de lier deux choses que j’adore : le dessin et le texte. J’ai donc commencé sur Facebook en publiant des strips mettant en scène un petit personnage qui me ressemblait et mes amies de fac (coucou Do et Anaïs !!! – et AOUCH, c’est vieux). Rêvant, dans un coin de ma tête, de pouvoir un jour publier une petite BD complète.

Et puis j’ai découvert les 23 Heures de la BD. Rappel, si tu ne sais pas ce que c’est : un challenge durant lequel on doit réaliser une bédé de vingt-trois pages ainsi qu’une couverture pendant vingt-trois heures. Le concept génial, l’effervescence créative pendant ce weekend de changement d’heure, la sensation euphorique que nous ressentons lorsque nous publions nos dernières planches peu avant la fin des vingt-trois heures… tout cela m’a rendue un peu accro et j’y participe donc depuis 2013, presque tous les ans.

Le temps a passé, mes rêves de bédéiste se sont peu à peu effacés, pour laisser place à d’autres rêves : devenir prof, écrire un roman, réussir à organiser une fête sans stresser, réussir à faire un live Youtube (merci BooksCritic), participer à des projets créatifs… bref, ma tête est pleine de rêves très différents et je pensais avoir tourné la page de la BD, sauf pour deux jours dans l’année durant lesquels je me donne à fond.

Sauf qu’il y a quelques mois, j’ai décidé de faire un recueil des BD des 23H, pour un cadeau. Et en le recevant, il y a quelques jours, j’ai eu cette impression totalement merveilleuse qu’en fait je venais de réaliser un rêve : je tenais, entre mes mains, le fruit de six ans de travail et des BD – MES BD !!! – qui ne sont pas trop trop trop mal au vu du temps de réalisation.

Et donc ça y est ! Je peux enfin le dire : j’ai publié une BD !

L’objet est super beau, je suis ultra fière et je suis très très très contente de te présenter donc mon recueil,  » Une BD en vingt-trois heures, six ans de challenge «  qui est désormais disponible à la vente – à un prix pour l’instant assez prohibitif, je vais essayer de le faire descendre même si je ne sais pas comment ahah. J’ai pensé à « couper » le livre en deux, mais en fait ça fait plus cher à la fin d’acheter deux livres plutôt qu’un.

>>> C’est ici !!! <<<

Bref, on s’en fiche un peu, je ne prévois pas de vendre vraiment ce livre et je te rappelle de toute façon que si tu es intéressé-e, tu peux lire mes BD directement sur le site des 23HBD ou regarder leur liste sur cette page de blog. Je tiens à remercier tous ceux et celles qui m’ont aidée à choisir la couleur de couverture parce qu’elle est trop trop trop belle !!!

Merci Mathieu qui m’a fait prendre conscience que je n’avais pas « rien fait » de ma vie, en fait. Que ça va… !

Je tiens aussi à remercier Zia, (il faut lire son interview sur le Scribouillard !) qui m’a dit qu’il n’y avait aucun problème pour publier ce recueil, et toute l’équipe des 23 Heures de la BD pour leur travail formidable, leur bonne humeur, leur constant professionnalisme bienveillant qui nous fait nous sentir comme à la maison. Vous permettez à des gens comme moi de réaliser des choses sans même le savoir, de façon « détendue » (non, ce n’est pas le bon mot ahaha), et c’est votre super pouvoir magique !

S’il devait y avoir une morale…

À toi, qui a l’impression d’avoir laissé tomber un rêve, de t’en être détourné-e, de l’avoir oublié : peut-être travailles-tu en ce moment-même à la réalisation de ce rêve ! Tu ne t’en rends pas compte, mais en avançant dans la vie, même si les chemins empruntés ne sont pas ceux qu’on pensait emprunter au départ, on peut se retrouver à la bonne destination. L’essentiel c’est de toujours essayer de faire des choses qui nous plaisent, et de voir où ça nous mène.

Moi en tout cas, je suis super contente des différents chemins que j’ai pris. Et je suis sûre qu’il y a encore plein de choses merveilleuses qui attendent au détour des pavés !

En attendant, regarde-moi ça :

Et en bonus, moi qui m’extasie devant la BD !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.