17 Mai 2020

Modèle utilisé pour la pose : Pinterest

FIER-ES TOUS-TES ENSEMBLE !

En ce 17 mai 2020, Journée internationale de lutte contre l’homophobie, la biphobie et la transphobie, je te propose ce petit dessin de quelques-unes des personnages d’Eyridian portant leur drapeau ! Alors oui, je n’ai fait que les filles, parce que j’avais envie, mais peut-être que je ferais la version « garçons » plus tard… Je verrai !

(oui, je me suis ENCORE trompée de côté pour la « mèche » de Servän… :'( )

La sexualité, les attirances romantiques et l’identité de genre de mes personnages n’est pas forcément quelque chose dont je parle beaucoup dans mes livres, vu qu’elles sont souvent plus occupées à sauver leur vie qu’à flirter… Mais il y a quelques petits passages qui en font mention quand même. Je sais que la représentation est extrêmement importante, j’y suis particulièrement sensible et j’essaie d’avoir des personnages varié-e-s, même si je tombe parfois dans des écueils que j’aurais pu éviter (on apprend toujours !).

Pour lire des romans avec des personnages LGBTQIA+, je ne peux que vous conseiller de fouiller la Rainbowthèque et le site Planète diversité ! Je vous conseille également tous les livres de Flo Renard …

Image : Amazon

… les écrits de Cordelia et les réécritures de contes de Isabelle Lesteplume à acheter ou à lire sur Wattpad ! Je pense qu’avec tout ça, il y a déjà fort à faire et à lire…

En tout cas il faut savoir que l’homophobie, la biphobie, la transphobie continuent à faire des victimes dans le monde tous les jours. Avec le confinement, beaucoup de jeunes et de moins jeunes se sont vus obligé-e-s de garder un masque (au sens figuré) 24h/24, ou jetés dehors parce qu’iels ne convenaient pas à l’idée que se faisaient leurs parents de ce qu’iels devaient être ou ressentir. Ces personnes-là, et toutes les autres, il faut qu’elles sachent qu’elles ne sont pas seules, et que nous sommes plus nombreux-ses à accueillir à bras ouverts les différences qu’à les enfermer dans les placards. Ne sois pas comme l’oncle Vernon qui fait disparaître ce qu’il pense dangereux, car différent, sous l’escalier !

Et si jamais tu fais partie des personnes victimes de violences, quelles qu’elles soient, ou si tu connais quelqu’un, si tu es témoin, une adresse (autre que la gendarmerie / le commissariat) : http://www.sos-homophobie.org/


Les différents drapeaux présents dans mon illustration :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.